Le brevet d’État, objectif de quinze stagiaires à Lestrevet, avec char à voile du bout du monde

L’école de char à voile du bout du monde accueille pendant 15 jours une formation professionnelle, pour l’obtention du diplôme d’état éducateur sportif char à voile (BPJEPS char à voile).

Première formation de ce type en Bretagne et soutenue par Nautisme en Bretagne (Neb formations), elle a deux particularités : la première est de pratiquer sur trois engins (speed sail, char à voile et char à cerf-volant), et la deuxième que les postulants, âgés de 18 à 51 ans, sont soit en entreprise (clubs), soit en contrat formation. C’est le cas de Manon et de son compagnon, Nolan, qui viennent tous les deux des Côtes-d’Armor pour se perfectionner. Ils ont des employeurs à Frehel ou à Saint -Jacut-de-la-Mer. Ils ont particulièrement été séduits par le speed sail, grisant et très dynamique. A mes côtés, Jean-Charles Briffaut, président de la ligue de Bretagne de char à voile, est venu prêter main forte pour cette semaine de formation.

La semaine prochaine, les entrainements continuent malgré le confinement (dérogation du ministère des sports), et les stagiaires pourront donc se perfectionner encore sur les différents supports avant la trêve hivernale. Leur formation reprenant ensuite en février 2021.

Les épreuves finales auront lieu courant printemps.

Partagez cet article :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email